top of page

Chào mừng bạn đến Viet Nam

Dernière mise à jour : 3 déc. 2022

Chào mừng bạn đến Viet Nam - Bienvenue au Vietnam



J'ai beaucoup changé depuis trois ans, au point où je ne me reconnais plus.


J'étais une femme inconsciente de ses forces, de ses aptitudes. J'avais souvent peur et…peur d'avoir peur.


Deux hommes m'ont aidé à cheminer et à explorer toutes les possibilités offertes par la vie.


Le premier, mon fils, a foi en moi, en mes capacités à surmonter les obstacles. Il m'encourage à tâter de nouvelles avenues, tenter de nouvelles expériences.


Le second, mon compagnon, m'accorde bien plus de crédit que je ne m'en accorde moi-même et me montre des chemins auxquels je n'aurais jamais songé.


C'est grâce à leur amour et à leur confiance que j'ai cheminé et que dans quelques jours je vais partir explorer le Vietnam à moto.


La genèse


…de la moto


Tout a commencé à l'anniversaire de mon fils. Un de ses amis racontait son périple à moto en Asie du sud-est et le récit de cette aventure est tombé dans l'oreille de mon acolyte. Il n'en fallait pas plus pour qu'il commence son travail de sape afin de détruire doute et peur qui s'élevaient entre moi et…la conduite d'une deux roues.


Ce fut le début de mon odyssée.


Rappelons-nous qu'au printemps 2020, tout est compliqué. Les écoles de conduite doivent se réinventer et donner des cours en virtuel. Un mot qui allait hanter les mois à venir.


Ensuite, ce sont les cours pratiques où les difficultés s'enchaînent. Mon groupe, composé uniquement de garçons, est heureusement très compréhensif avec la madame qui ne sait pas comment embrayer ou seulement arrêter le clignotant.


C'est une période très difficile. Les doutes, les larmes, le sentiment d'incompétence, sont heureusement contrebalancés par la confiance et les encouragements de mon compagnon et de mon fils.


Finalement, à la fin de l'été j'obtiens mon permis d'apprentie conductrice, non sans devoir reprendre l'examen car je n'allais pas assez vite la première fois et le temps chronométré dépassait la limite prévue par les fonctionnaires tatillons. Moi qui était toute fière d'avoir conduit prudemment en évitant tous les obstacles, j'aurais dû plutôt être un peu plus cowgirl.




…du blogue

Pendant l'hiver, un ami rencontré sur les réseaux me lance un défi. Écrire des histoires. J'ai un mouvement de recul à la simple vue d'une carte d'anniversaire où je dois écrire un vœu mais je me lance sur son instigation. Après essais et erreurs et...encouragements et conseils de mon ami, je rencontre un succès inattendu. Qui aurait cru que j'aimerais écrire, sûrement pas moi.


…de l’aventure

Au printemps, je réapprivoise facilement ma monture et c'est là que mon compagnon part pour un voyage de trois mois au Kenya. Je peux attendre qu'il revienne où je peux me lancer seule. Je décide de tenter l'expérience.


Trois jours sont nécessaires pour préparer ma première sortie, Québec-Charlevoix. Trois long jours pour tenter de tout prévoir, surmonter mes peurs et préparer mes bagages.



Finalement, je pars et c'est la découverte. Ma confiance augmente à chaque kilomètre. Un petit voyage de deux jours pour le commun des mortels mais un grand voyage pour la découverte du nouveau moi.


...du blogue (à nouveau)

De retour de voyage, j'écris un court post dans un groupe FB de motocyclistes et je rencontre un intérêt bien plus important que prévu. J'affine donc mes textes jusqu'à créer un blogue racontant mes aventures.


Cet été là, je parcours 20 000 km et j'en ressors transformée. Les contretemps, incidents, mauvais temps, mais aussi le support, la sympathie, la gentillesse de toutes les personnes rencontrées sur ma route, m'ont profondément changée.




À son retour, mon compagnon est surpris et fier de trouver une femme plus sûre d'elle même, plus aventureuse, plus confiante dans l'avenir.


…de la plongée

L'hiver m'amène un nouveau défi, l'apprentissage de la plongée sous-marine. Imaginez, au début j'ai de la difficulté à contrôler l'inspiration et l'expiration, sous l'eau, lorsque que mon masque est plein d'eau. Encore une fois, pleurs, découragement, mais toujours l'indéfectible soutien de mon complice, jusqu'à ce que j'obtienne ma certification de plongeuse. Qui aurait cru, après mes débuts désastreux, que j'apprécierais la plongée au point où je me languis de la prochaine descente vers les abysses.



L'été suivant, à nouveau je pars à la découverte. Mon compagnon a décidé de se rendre à moto dans l'ouest du Canada, alors j'en profite pour affiner mes expériences.


Vers un nouveau défi

Et maintenant, la boucle est presque bouclée. L'idée de visiter l'Asie à moto est bien mûre. En fait, c'est plus qu'une idée. J'ai, en main, billets d'avion et visas. Nous partons dans quelques jours vers le Vietnam que nous explorerons à moto pendant trois mois tout en en profitant pour plonger et, évidemment, je vous raconterai nos découvertes dans mon blogue.


Je pars sans réservation, sans plan précis, sans attente. Oh, je me suis préparée, entre autre à la conduite anarchique, mais en laissant toute la place à l'imprévu.


Alors, si le Vietnam, les défis, l'aventure vous intéressent, n'hésitez pas à me suivre au pays du dragon.






43 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

3 Comments


Pierre Reny
Pierre Reny
Nov 28, 2022

La boucle est bouclée? Non!! Tu es une femme différente, que les défis attirent maintenant, plutôt que de te repousser! Bravo!!

Like
Pierre Reny
Pierre Reny
Nov 28, 2022
Replying to

...et ça va te faire des histoires à conter! :-)

Like
bottom of page