top of page

El arsenal - The rum box - Colombie - Épisode 3

Dernière mise à jour : 22 juil. 2022

Je me sens très gaie en ce moment. Je suis au El Arsenal et je viens tout juste de terminer une dégustation de rhums. Mais là… pas n’importe lesquels. Des rhums colombien de toutes les régions.





Mon préféré le Dictator XO. Est-ce mon préféré parce qu’il suit trois autres rhum et que ma perception gustative est altérée? Je ne crois pas … Il a un petit goût de revenez-y… essayez et vous verrez.


C’est toute une expérience que j’ai vécue cette après-midi. De l’accueil de Andrés et Veruzca, aux explications enflammées de Cristina, à l’atmosphère musicale éclectique, aux décorations de bon ton, tout fut parfait. Je l’aurais rêvé et … ça n’aurait pas été mieux. À chaque nouveau rhum, on m’offrait une pastille de chocolat pour l’accompagner… Du doux chocolat au lait jusqu’aux fèves de cacao délicieusement amères et croquantes pour accompagner la dernière copa.




Le menu est aussi très attirant. Je me promets d’y revenir très bientôt pour déguster leurs spécialités.


Ils ont plusieurs rhum dédiés à de grandes figures de la Colombie tel Fernando Botero (rhum Botero) et Gabriel Garcia Márquez (rhum Maestro Gabo), ou de ceux qui en sont tombés amoureux tel Ernest Hemingway.




Ma dégustation a commencé par un Botero, 15 ans d’âge. Un rhum dont la bouteille et l’étiquette ont été créées par Botero, le grand artiste qui aime les formes voluptueuses et dont une sculpture, La Gorda Gertrudis (la grosse Gertrude) orne la Ciudad Amurallada (la ville historique).




Je continue avec un Maestro Gabo, 15 ans d’âge. Ses notes sucrées de fruits et de vanille le rendent envoûtant.




La Hechicera, l’enchanteresse, un mélange de rhums de 12 à 21 ans, continue la parade. Ce rhum “polit” naturellement, sans ajout de sucre ou autres …saveurs… est enchanteur, tout comme la femme qui est à l’origine de cette création. De plus, lorsqu’on dépose la bouteille sur une source de lumière, c’est tout un monde qui s’ouvre à nous. Les dessins imprimés sur la bouteille nous transportent dans la jungle au coucher du soleil.




Et finalement, le Dictator XO, qui clos cette dégustation sur une note parfaite. La forme de la bouteille du Dictator a une origine fort intéressante. Le goulot est allongé et contient un peu d’air. Alors, si le bateau qui le transporte coule en mer, la bouteille se retourne, le goulot servant de quille, et l’air qui se retrouve au haut… aide à la flottaison. On perd donc bateau et marins mais…on récupère les bouteilles.




Cristina me parle aussi du rhum Viejo de Caldas Leon de 21 ans dont la bouteille, rappelant une couronne, a un bouchon fabriqué à partir des barils qui l’ont vu vieillir.




Cristina aurait des anecdotes à me raconter jusqu’à la nuit des temps mais je dois rentrer au bercail ou un délicieux souper m’attend pour fêter le jour de Noël.



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page