top of page

Lac St-Jean - Épisode 3 - Les vieilles amours

Dernière mise à jour : 1 nov. 2023

Un soleil éclatant accueille mon réveil. J’ai rendez-vous vers 9h00 avec Guillaume, mon garagiste, mais tout d'abord, petit déjeuner sur la terrasse de l’Auberge du Lac. À mon arrivée au garage, Guillaume n’en revient toujours pas du clou qu’il a extirpé de mon pneu. Un beau clou vrillé de 2 ½ pouces. Comment celui-ci a réussi à s’insérer dans la carcasse de caoutchouc... ça reste un mystère. Le trou n’est pas très franc. Il a fallu deux mèches pour le calfeutrer et le travail n’est pas parfait. Guillaume m’explique les risques mais aussi les probabilités que je me rende à la maison sans encombre. Je décide de repartir vers Québec tout en surveillant régulièrement la pression.


La traversée du Fjord, entre Tadoussac et Baie Sainte-Catherine est toujours agréable et impressionnante. La route défile tranquillement. Fidèle à mes habitudes, je fais quelques crochets en roulant vers Québec.

Cet itinéraire est celui de ma première longue randonnée en solo... à vie. Celle qui m’a donné la piqûre. Les premières amours ne s’effacent jamais. Je traverse Port-au-persil, qui fait partie de l’association des plus beaux villages du Québec, et j'emprunte ensuite la route 362 qui m’amène à la plage de St-Irénée.



J’en profite pour me restaurer avant de continuer ma route. Chez Léon et Lilly, dépanneur et biscuiterie artisanale, je me procure une baguette encore chaude, du magret de canard fumé tranché finement, un fromage de la laiterie Charlevoix et une IPA. Je déguste le tout, bien installée sur la plage en regardant les enfants explorer les trésors qui apparaissent à marée basse. Je continue vers Baie St-Paul et prend quelques instants pour admirer l’impressionnante fresque qui longe la rivière du Gouffre.

La pression se maintient dans mon pneu,... j’ai l’impression que je vais me rendre à Québec sans problèmes. En arrivant à Château Richer, le trafic du boulevard Ste-Anne est lourd, très lourd. J’emprunte donc le tracé de la première route pratiquée le long du fleuve St-Laurent, le chemin du Roy, qui reliait St-Joachim à Montréal à l’époque de la nouvelle France.

L’avenue Royale est très agréable. Ombragée, lente, et comportant beaucoup de détails architecturaux très intéressants tel la minuscule Chapelle Gravel. Cette chapelle de procession où les fidèles se rassemblaient pour prier et chanter des cantiques à la vierge.

Ensuite, j’aperçois une croix de chemin. Ces croix étaient le symbole de l’acte de foi d’une communauté et elles sont partie intégrante de notre histoire.


Les maisons de Hobbits, aussi appelés caveaux à légumes, témoignent d'anciennes pratiques de conservation des aliments en milieu rural qui m’impressionnent toujours. Une technique si simple pour un résultat qui se révèle supérieur aux meilleurs réfrigérateurs. Taux d’humidité parfait, différentes zones de température,... Les propriétés isolantes de la terre permettaient de protéger les denrées entreposées dans le caveau du froid en hiver et de la chaleur en été. Ils servaient même parfois de laiterie en été. Le caveau permettait de manger des légumes et des fruits durant tout l’hiver.


Des musiciens reggae fabriqués avec des ballots de paille me saluent avant que je retourne vers le boulevard Ste-Anne.


Ma ville est belle. C’est un des joyaux de la province et je suis toujours heureuse d’y revenir.

Le lendemain je contacte mon charmant garagiste, Christian Barbeau. J’aime aller chez lui. Il est toujours de bon conseil et je me sens en confiance. Sauf que,... pas de disponibilité avant début août. Voyons ce n’est pas possible. Ne plus rouler pendant trois semaines. Il comprend mon désarroi et me réfère à SM Sport qui ont de la place... à la mi-août. Ça empire,... j’ai des palpitations, je ressens déjà les symptômes de manque. Ceux-ci me réfèrent à Véhicules Illimités.


Lorsque j’arrive à ce garage, j’ai des sueurs, je suis agitée, anxieuse. J’offre mon plus beau sourire au proprio et lui explique mon souci. Il fouille dans les méandres de son ordinateur et, miracle, il peut m’aider. Il commandera les pneus et les installera d’ici 10 jours. Sûrement que je saurai survivre d’ici là.

Finalement, c’est quatre jours plus tard que les pneus sont installés. Tant qu’à... j’ai aussi fait changer le pneu avant. Je serai chaussée de neuf. Finalement, ça a été la meilleure crevaison à vie. J’ai eu du beau temps, des garagistes sensationnels et une nouvelle expérience à mettre à mon actif.

Je prépare déjà ma prochaine randonnée. J’irai à Saguenay en empruntant les routes 381 et 170 qu’on m’a tant vantées.

À bientôt...

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page