top of page

République Dominicaine - Mont Isabel de Torres

Après l'arrêt impromptu de mon voyage en Inde, il n'était pas question que je passe l'hiver sans rouler. Je suis donc repartie tout près, en République Dominicaine, et je me suis installée à Sosúa pour profiter du soleil, de la mer et, bien évidemment de la moto.


Après m'être installée dans le petit appartement où je vais passer quelques semaines, je suis partie à la recherche d'une moto. Sosúa étant une ville touristique, ça n'a pas été bien difficile de trouver chaussure à mon pied, ou plutôt bécane à mon goût.



Avant de vous raconter mes randonnées, je vais faire une petite mise au point. La République Dominicaine se classe au premier rang mondial en termes de décès sur les routes, avec 65 décès pour 100 000 habitants. Les routes sont belles, ce sont plutôt les conducteurs qui manquent de sagesse. Le port du casque est très aléatoire mais si la loi l'oblige pour le conducteur, les jeunes hommes s'amusent à faire des "wheelies" avec leurs motos, leurs scooters et même leurs quads à travers piétons et voitures et les hommes plus âgés doublent dans les courbes, sur l'accotement et partout où... ça me semble impossible.


Tout cela ne m'arrête pas. La vie n'a de sens que si on la vie pleinement... pas si on la laisse passer en la vivant par procuration à travers les personnages qui se retrouvent sur nos écrans de télévision, d'ordinateur et de téléphone.



Pour ma première excursion, je me dirige vers le mont Isabel de Torres et, malgré mon long préambule, je ne me sens pas si à risque que ça. Mon expérience du Vietnam y est pour beaucoup et je sais que je n'ai qu'à me rappeler qu'une moto ne fait pas le poids en face d'une voiture ou d'un camion... et me tasser.



Après une randonnée d'environ une heure, dont la dernière demie-heure en montée, je me retrouve à 800 mètres au dessus de Puerto Plata. La vue est magnifique.





La température, bien plus fraîche que sur les plages est fort agréable et la forêt tropicale est luxuriante. C'est sûr qu'avec le 1,80 mètre de pluie qui tombe chaque année sur le mont, pas de danger de manquer d'eau.



Le retour à la maison est tout aussi agréable et je suis prête pour une plus longue randonnée très bientôt.

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page