top of page

Saguenay - route 381 - Épisode 1

Dernière mise à jour : 21 juil. 2022

Elle est parfaite Ce matin, la journée est parfaite. Pas trop chaude, pas trop froide, pas trop nuageuse, pas trop ensoleillée. Parfaite je vous dis. Vouloir être négative, je dirai que l’air est trop humide et que mes photos auront l’air « laiteuses » mais je préfère dire que je me suis inspirée de l’œuvre de David Hamilton.

crédit: David Hamilton

Lors de ma dernière randonnée au Saguenay, plusieurs riders m’avaient fortement incité à découvrir les routes 381 et 170 mais, je me les réservais pour plus tard.

Le moment est arrivé. Hier, j’ai réussi à réserver une chambre à Arvida. Ça n’a pas été facile…. mais je suis persévérante. Je me rappelle les premières fois où je partais en randonnées. Ça me demandait des heures, que dis-je, des jours, pour préparer mes bagages. Maintenant, je suis aguerrie et en 90 minutes, tout est prêt.

En pèlerinage Premier arrêt à Sainte-Anne de Beaupré. La basilique, construite il y a plus de 125 ans, et reconstruite il y a près de 100 ans après un incendie, a vu défiler des millions de pèlerins. Les premiers s’y rendaient en bateau à vapeur, qui a été remplacé par le train et finalement par les voitures, démocratisées par Ford. Je me rappelle, étant enfant, avoir été impressionnée profondément par le Cyclorama de Jérusalem. C’était, et c’est toujours, le plus grand cyclorama (peinture à 360 degrés) au monde mais je dois avouer qu’en comparaison avec les nouvelles technologies 3D, il fait piètre figure. C’est sûrement pour cela qu’il est fermé depuis 2018, malgré qu’il ait été déclaré Bien Patrimonial.


crédit: Cyclorama, Anne kew, Bateau au dock, CardCow.com


Je suis la route 138. St-Tite des Caps, Baie St-Paul et vire au nord vers St-Urbain.





C’est à St-Urbain que mon aventure commence… avec 45 minutes d’attente à cause d’une entrave routière. 45 minutes qui me permettent d’admirer le paysage...




Des craques, aux craques, entourées de craques

Ricardo a déjà fait un spécial « Hommes ». Il avait interrogé une pléthore d’homme pour connaître leurs préférences culinaires et le résultat… du Bacon, au Bacon, entouré de Bacon.


crédit: https://www.cdiscount.com/pdt2/2/3/7/1/550x550/mp23396237/rw/sexy-femme-couleur-solide-tight-robe-manches-encol.jpg


Et bien, la 381 revisite ce grand classique à sa manière. Des craques...des petites, des grosses, des profondes, des débutantes et des craques avec tellement d’expérience qu’elles ont des craques dans leur craque.


Dieu que je m’ennuie des routes de l’Ontario. Heureusement, ça s’améliore, et je peux porter un peu plus attention au paysage. Le chemin du Parc des Grands Jardins m’emmène jusqu’au Mont-du-Lac-des-Cygnes et ses flancs rocheux, sans oublier un petit arrêt-pipi en passant au camping du Pied-des-Monts.


J’aurais aimé prendre plus de photos tout au long de la route mais, entre les côtes, les courbes, et un accotement presque inexistant, ce n’est guère possible.

Ensuite, petit arrêt au belvédère de Ferland-et-Boilleau, duquel on peut admirer le Petit Lac Ha! Ha!. Petit? Il mesure quand même 4,9 km.


J’arrive à mon hôtel, situé à Arvida. En fait, c’est un presbytère dont on a changé la vocation et c’est très réussi. Je déguste un bon steak et ensuite...dodo.


crédit: Auberge Québec Issime

P.S. J’aimerais bien qu’on m’explique comment une guêpe peut réussir à entrer dans un « full face » ultra ajusté pendant que la moto roule à 90 km/h.



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page