top of page

Koh Tao - L’île de la mort

Dans mon dernier post, je vous promettais de vous retrouver en Thaïlande...et bien j'y suis. Mon arrivée sur une île paradisiaque n'a pas été sans difficultés.


Pourtant, j'avais tout prévu. J'avais acheté mon billet d'avion de Đà Lạt à Bangkok et ensuite, je devais trouver un billet de Bangkok à Koh Samui. Rien de bien sorcier, sachant qu'il y a plusieurs vols par jour.


Mais la vie ne se déroule pas toujours comme prévue. À mon arrivée au comptoir VietJet, le sourire moqueur de l'agent qui regarde mon passeport et mon billet, non remboursable, laisse présager une mauvaise surprise.


Il m'explique qu'à partir de l'aéroport international de Đà Lạt, je ne peux pas sortir du pays car ils n'ont pas accès au système de E-Visa avec lequel je suis entrée au Vietnam.



Mon cerveau travail à toute vitesse. Je n'ai plus de moto et la route prendrait quelques jours en autobus, moyen de transport lent et inconfortable.


Je fais le tour des comptoirs des diverses compagnies pour trouver un vol intérieur qui me rapprochera de la Thaïlande. Les prochains vols sont complets. Je m'inscris donc sur les listes d'attentes en espérant qu'une place se libère.


Encore une fois, la chance m'accompagne.


Quelques minutes avant le décollage, on m'avise qu'il reste deux places vers Ho Chi Min. J'achète donc deux billets, que je dois payer comptant et je pique un sprint pour m'enregistrer, passer la sécurité et me présenter à l'embarquement.


Après un petit délai à la sécurité, où les agents sont occupés à vider deux bouteilles de cognac hors d'âge dans les poubelles, car un pauvre voyageur avait omis de les mettre dans les bagages enregistrés, j'embarque finalement dans l'avion.



À mon arrivée à Hồ Chí Minh, les agents auxquels je m'adresse me dirigent de comptoirs en comptoirs jusqu'à ce que je réussisse à acheter deux billets vers Bangkok. Ce soir-là, en ouvrant la porte de ma chambre, je m'effondre dans mon lit. La journée a été épuisante.


Décidément, je n'aime ni les aéroports ni les avions.



Le lendemain, nouveau départ vers Koh Samui. J'y patiente quelques jours, car c'est la pleine lune et les traversiers vers Koh Tao et Koh Pha Ngan sont pleins. (Koh signifie île en thaïe)


Koh Pha Ngan, où je fais un arrêt, est renommée pour son Full Moon party qui peut réunir pas moins de 30 000 personnes du monde entier.



Danser jusqu'au petit matin, aux côtés de milliers de voyageurs aux corps peints de couleurs néon, sur une plage magnifique sous la pleine lune, est sûrement une expérience extraordinaire... mais pas faite pour moi. Je préfère, de loin, une petite promenade sur une plage déserte... ou presque.



J'arrive finalement à Koh Tao, 4 jours après le départ de Đà Lạt et là, c'est l'émerveillement.



Koh Tao (île de la tortue) est un paradis. C'est l'une des meilleures destinations de plongée sous-marine et de snorkeling au monde. Ses eaux limpides offrent une visibilité de 15 mètre, de quoi me permettre d'admirer la faune sous-marine dans ses moindres détails.

crédit: kohtaocompleteguide.com


J'ai fait du snorkeling à Cuba, au Mexique, en République Dominicaine, en Colombie et jamais je n'avais vu tant de couleurs et de variété que dans cette région du Golfe de Thaïlande


Les sites de plongée sont superbes et la plupart sont accessibles depuis la plage. Nous avons donc loué deux scooters pour explorer l'île de fond en comble.



À ma première sortie, à la plage de l'hôtel, j'ai vu plus de poissons et d'organismes marins, en nombre et en variété, que toutes mes autres plongées cumulées et ce n'est que le début.




Koh Tao - L'île de la mort


Tout n'est pas parfait au jardin d'Eden. Depuis 2014, plus de 50 touristes y seraient morts dans des circonstances nébuleuses.


  • "Suicidé" retrouvé pendu avec les mains attachées derrière le dos

  • Couple de millionaires noyés "par accident" en plein après-midi dans la piscine de l'hôtel

  • "Noyé" suite à une chute d'une falaise...sans aucune blessure

  • Empoisonnement d'une jeune touriste suite à un mélange d'alcool et d'antibiotique...selon la police

  • ...


Certaines de ces affaires ont été entachées par des accusations d'incompétences, de manque de transparence ou de soupçons de négligences de la part de la police et parfois de la justice locale.


Un livre a même été écrit pour éveiller l'opinion public sur ces morts supposément inexplicables.


Les rumeurs disent qu'une famille mafieuse très influente, gouverne l'île. Peut-être est-ce la vérité, peut-être est-ce un mythe. Toutefois, quand on se met à réfléchir un peu et à regarder au delà des grands titres racoleurs, il n'y a rien ici d'inhabituel. Les gens aiment bien avoir peur... alors laissons-les s'exciter.


Depuis trois ans, je voyage hors des sentiers battus et jamais je ne me suis sentie en danger. J'utilise mon bon sens et mon intuition et, encore plus, ceux de mon compagnon. Je sais que voyager comporte des risques. Toutefois, ceux-ci peuvent être mitigés avec de simples précautions dont la première est de respecter les gens et leur culture.


Je vous invite à plonger dans l'aventure vous aussi et ne pas laisser la peur de mourir entacher le temps passé sur cette terre.



Il faut ajouter de la vie aux années, pas des années à la vie. (André Malraux)




38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Pierre Reny
Pierre Reny
Jan 13, 2023

Bravo!! C'est la meilleure façon d'apprécier la vie!! Comme disait un de mes amis, il faut la vivre dangeureusement!

Like
curvesandcracks
curvesandcracks
Jan 13, 2023
Replying to

Ah oui… j’aimerais bien connaître cet ami.

Like
bottom of page