top of page

Vietnam - Il était une fois dans l'ouest

Dernière mise à jour : 3 janv. 2023

Je suis à Hội An depuis quelques jours mais la pluie persistante me retenait en ville.


Aujourd'hui, il fait beau. Alors je saute sur ma moto et je pique vers l'ouest.


Pourquoi l'ouest? Eh bien, pour m'éloigner des villes et me rapprocher de la nature. De plus, Tigit, mon locateur de moto, propose une boucle dans les montagnes qui est, selon lui, incontournable pour les motocyclistes et dont l'itinéraire est bien plus long et bien plus beau que le fameux "Hai Van Pass" que j'ai fait la semaine passée.



1h30 après un départ tranquille de Hội An, nous apercevons une route en montagne.



Une route? Je dirais plutôt un sentier mais la vue qu'on doit y avoir au sommet vaut sûrement l'effort.


Alors, c'est parti...



Je dois avouer que certaines portions étaient plus hasardeuses.



En retournant sur la route principale, nous rencontrons un barrage hydroélectrique. Tout au long de nos pérégrinations nous en avons vu plusieurs. Une petite recherche Google me permet d'apprendre que ces barrages produisent 95% de l'électricité du Vietnam et que celle-ci est 30% moins chère qu'au Québec.



Au Vietnam, l'encens est utilisé pour le culte des ancêtres. La fumée qui s'en dégage établit un lien entre les vivants et les morts. Par ailleurs, l'offrande d'encens revêt une fonction purificatrice: les pensées et émotions sont purifiées à travers l'usage de l’encens.

Dans les zones rurales du Vietnam, on trouve des fabriques traditionnelles de bâtons d’encens où nombre de familles vivent de cet artisanat centenaire.


J'ai la chance de passer à côté d'une de ces fabriques.



Un court arrêt dans un petit village pour faire réparer un pneu qui fuit.



Pendant la réparation, pas le temps de m'ennuyer. Ces chiots gourmands me font fondre et, 20 minutes et 90 cents plus tard, nous repartons.



La route est belle et la température est parfaite.



Il y a beaucoup de courbes, de monts et de vallées, de quoi satisfaire le plus exigeant des motocyclistes.



La prudence reste toujours de mise...



Un autre petit arrêt pour faire le plein...



Et nous retournons vers Hội An après une journée bien remplie. 8 heures de moto, les fesses en compote mais la tête emplie de sensations et d'images magnifiques.



40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page