top of page

Le long de la 132

Dernière mise à jour : 3 nov. 2023

Aujourd’hui il fait chaud et humide,… très chaud et très humide. Sûrement que la température sera plus agréable sur ma moto à parcourir la campagne.

Je pars de la maison avec une vague idée. Commençons par traverser le pont Pierre-Laporte et laissons-nous emporter.

Dès que je me retrouve sur la rive sud, j’emprunte la route 132 vers l’ouest. Petit arrêt à Ste-Croix de Lotbinière pour jaser avec ma tante et mon oncle, La dernière année-Covid a étiré les liens familiaux, c’est le temps de palier à ce manque. Je passe une petite heure à jaser sur la galerie tout en admirant le fleuve à mes pieds... et je repars.



Comme à mon habitude, je m’arrête à droite et à gauche pour photographier ce qui accroche mon œil. En passant à Lotbinière, je me rappelle qu'une Riders m’avait chaudement recommandé La Boucanerie Del Tonio. Il est presque 15h00 et je commence à avoir faim. Je regarde le menu « viandé » et j’opte pour le Keto. Saucisse cheddar et bacon, smoked meat, porc effiloché, fromage en grain, chips de betterave et salade,… tout ça accompagné d’une bière de la boite à Malt. Bon...je comprends maintenant pourquoi j’en entendais parler sans arrêt, c’est mon nouveau spot préféré. En plus, ils sont installés sur le quai de Lotbinière avec une vue imprenable sur le fleuve.




Je continue sur la 132 jusqu’à ce qu’une bulle au cerveau me fasse prendre plusieurs virages de façon tout à fait aléatoire. Les villages se succèdent…

Ste-Cécile de Levrard avec ses champs de tofu (soya)

Ste-Sophie de Levrard, où j’arrête pour jaser avec un couple qui sont en pleine fabrication d’un four à pain artisanal.

Fortierville et ses champs, dont les foins fraîchement coupés chatouillent mes narines et font remonter des souvenirs d’adolescence.



À Villeroy, ma vision périphérique me permet d’entrevoir un nuage de poussière derrière une maison. Que se passe-t-il donc là… Je retourne sur mes pas et je tombe sur un VRAI passionné des voitures téléguidées. Il a construit une piste derrière sa maison... qui couvre au moins 300 m2 . Il y a même un groupe FB pour les aficionados de ces véhicules, Piste Matt RC



Je continue ma route, Laurierville avec ses champs de nachos (mais) et de pain (blé) Lyster avec ses guimauves géantes (foin).



J’ai l’impression de me promener dans le grenier du Québec. Cela, sans oublier les fermes laitières, les mielleries, les bœufs de boucherie que j’ai entrevues tout au long de ma route.

Étonnamment, j’ai croisé la rivière du Chêne à... 5 reprises. J’avais l’impression de me retrouver dans le « Jour de la marmotte ». Ses circonvolutions ont de quoi nous donner le tournis.

300 km plus tard, me voilà de retour à la maison. Encore une magnifique journée sur ma moto. Dire que je ne connaissais pas ce plaisir il y a moins d’un an.


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page